Bienetreformeetsante.com » Sante » La maladie de Lyme

La maladie de Lyme

Au retour du beau temps, la maladie de Lyme fait malheureusement son retour. En effet, cette pathologie trop mal connu du grand public est une maladie infectieuse qui présente des symptômes vastes et qui se révèle à l’heure actuelle, bien mal traitée.

Maladie de LymePour mieux comprendre l’origine et le mode de transmission de cette maladie, notre rédaction a mené l’enquête.

L’histoire de la maladie de Lyme

C’est en 1883 que Alfred Buchwald, un médecin allemand, décrit les premiers symptômes de la maladie. Toutefois, il ne la relie pas encore à la morsure de tique. Il faut attendre 1909 pour que Arvid Afzelius, un dermatologue, fasse les premiers liens.

Comment attrape t’on la maladie de Lyme

La maladie de Lyme se transmet aux animaux comme aux hommes par une morsure de tique. En effet, en mordant, le parasite inocule une bactérie qui va venir contaminer l’organisme qui s’en voit touché. Originaire d’Amérique du Nord, cette pathologie connaît une expansion croissante notamment à cause des flux migratoires mais aussi du fait de sa discrétion.

Ainsi, on estime en France, que dans soixante pourcents des cas le diagnostic n’est pas le bon, ou alors prends trop de temps.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme chez l’Homme

Une des raisons qui rends le diagnostic de la pathologie difficile à mettre en œuvre, c’est la grande variété de ses manifestations. En effet, on compte parmi les symptômes de la maladie de Lyme chez l’homme:

  • L’apparition d’érythèmes, c’est à dire de plaques rouge sur le corps.
  • Des nausées et des migraines.
  • La présence soudaine de lymphocytomes cutanés, de gros et imposants boutons rouges.
  • De l’arthrose, ces douleurs articulaires très handicapantes.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme chez le chien ?

Si nos amis à quatre pattes sont souvent les malencontreux vecteurs de la maladie dans nos foyers, ils sont aussi les premiers à présenter les symptômes de la maladie de Lyme. Pour déceler la pathologie sur nos compagnons, voici quelques astuces :

  • Une fièvre persistante est un premier signe qui doit vous alerter. D’autant plus s’il s’accompagne d’une grande fatigue ou d’un comportement apathique.
  • Des articulations chaudes, gonflées et douloureuses doivent également être prises avec beaucoup de sérieux, notamment chez les jeunes chiens.

Au moindre doute, rendez-vous sans tarder chez votre vétérinaire pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

Maladie de Lyme traitementComment échapper à la maladie de Lyme

S’ils sont dépistés très tôt, les symptômes de la maladie de Lyme chez l’Homme peuvent être traités grâce à un important traitement antibiotique en moins de trois semaines. Malheureusement, si le diagnostic tarde à venir, le virus s’installe durablement dans l’organisme et devient ainsi de plus en plus difficile à vaincre.

A l’heure actuelle, il n’existe pas de traitements qui permettent de venir à bout de la maladie de Lyme si les symptômes chez l’Homme sont anciens. Les malades sont ainsi contraints de vivre avec la pathologie et de faire des cures médicamenteuses qui visent, à défaut de guérir, à soulager leur mal-être quotidien.

Pour se protéger de la maladie, il vous faut donc être très vigilant aux tiques. Nous vous recommandons donc :

  • De vous couvrir durant les promenades dans les zones à risque.
  • De traiter votre animal avec un antiparasitaire adapté mais aussi de vérifier régulièrement qu’il n’ai pas de tiques.
  • D’enlever sans attendre la bête si vous en trouvez dans son pelage et de vous rendre chez le vétérinaire à titre préventif.
  • De consulter votre médecin généraliste au moindre doute concernant votre santé.

S’il y a fort à parier que la médecine de demain sera à même de mieux comprendre et donc de mieux traiter cette zoonose, il nous faut en attendant redoubler de vigilance pour ne pas être contaminé. Ainsi, soyez particulièrement prudent durant les balades en forêts, mais aussi à certaines périodes de l’année où les tiques sont présents, c’est-à-dire au printemps et à l’automne. En effet, ce parasite aime par dessous tout la chaleur et l’humidité. Alors, fuyez les zones à risque.

Plus de précisions:

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...